En 1988, la MAIF fait l’acquisition de Château Dauzac, 5 ème Grand Cru Classé de Margaux, 120 hectares autour d’un vignoble de 49 hectares d’un seul tenant, sur une croupe de graves à proximité immédiate de la Gironde. Elle en devient l’unique propriétaire et ce jusqu’à aujourd’hui.

En 2013, avec la vision de faire progresser ce Cru d’exception, le Conseil de Surveillance élabore un plan stratégique « Ambition 2020 » dont les priorités sont la recherche de l’excellence et la reconquête commerciale. Elle nomme Laurent Fortin au poste de Directeur - Général. Sous son impulsion, appuyé par le Conseil et son nouveau Président Thierry Couret, Château Dauzac change son modèle économique et retourne sur la Place de Bordeaux. Convaincu du potentiel hautement qualitatif de la propriété, il mène de grands chantiers de revalorisation du cru, en investissant dans la cuverie, l’œnotourisme et l’innovation, véritable ADN de Dauzac.

chateau dauzac 1989

Lors de son conseil d’administration le 19 décembre dernier, la MAIF a retenu la proposition de la famille Roulleau. Attachée à pérenniser l’identité de Dauzac et les projets mis en œuvre, la MAIF a été séduite par le profil de Christian Roulleau , entrepreneur français fondateur de SAMSIC, société spécialisée dans le service aux entreprises. La famille Roulleau partage les valeurs et les principes de l’assureur militant : le respect, la confiance, l’engagement et l’entreprenariat.

Autre facteur cher à la MAIF, cette proposition d’acquisition s’inscrit dans un objectif patrimonial de long terme. Avant d’appartenir à la MAIF, Dauzac a toujours été la propriété de familles d’exception, par leur influence politique et leur puissance économique. Une autre particularité du Cru est l’aptitude à l’innovation (la première fût celle de la bouillie bordelaise en 1866). Depuis lors, les propriétaires qui se sont succédé n’ont cessé de suivre cette voie. La passion et l’engagement de la famille Roulleau , alliés au dynamisme du Directeur - Général Laurent Fortin et du Responsable Technique Philippe Roux ainsi que des équipes, devraient prolonger la renaissance de ce 5 ème Grand Cru Classé qui a le tempérament d’un « Super Second ». Aujourd’hui, Château Dauzac compte parmi les propriétés de Margaux les plus impliquées dans la biodiversité, et continue de renforcer son statut de pionnier à la faveur d’avancées techniques et agronomiques

.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn